« Connasse » : Un difficile passage du petit au grand écran.

nip-nip-43600-640x360-zkpvr.ogfb

Impossible de le nier, que l’on aime ou pas, les caméras cachés de Camille Cottin ont été un véritable succès surprise à la télévision en 2013. La méchanceté et le naturel de la comédienne ont provoqués des fous rires tout comme des cris d’agacements par les téléspectateurs. Un an et demi après sa première diffusion sur le petit écran, un film apparaît sur nos écrans et va provoquer les mêmes réactions devant un grand écran.

« Connasse : Princesse des Coeurs » est une succession de caméras cachés se déroulant à Paris et Londres, teintée d’un fil rouge scénaristique des plus simplistes : Camille ne trouve pas sa place dans la région parisienne et déménage à Londres afin de rencontrer son âme soeur : Le Prince Harry. Et c’est là que le principal défaut du film apparaît : Sa simplicité. Il n’est pas étonnant de voir un film filmé en caméra-caché ayant un scénario si mince, cependant, vu que le film propose juste une histoire comique, n’ayant que des caméras cachés et dénué de fond (contrairement à ce que Sacha Baron Cohen peut faire dans « Borat » et « Brüno« ), il est à se demander si il était vraiment nécessaire de sortir le film au cinéma au lieu d’en faire un prime-time sur Canal, puisque dans son dispositif et son format, le film relève plus du format télévisuel qu’audiovisuel.

Néanmoins, le film se regarde agréablement si l’on adhère à l’humour de Camille Cottin, pouvant devenir lassant  au bout d’une demi-heure du film. On rit, à un rythme assez inégal, mais on rit tout de même. Voir le personnage de Camille Cottin partir tellement loin afin de parvenir à ses fins, dans certaines de ses caméras cachés, devient quelque chose d’assez drôle à l’écran. D’autres sketchs, en revanche, finissent par devenir lourdes et inefficaces.

Etait-ce réellement nécessaire de sortir un tel projet sur grand écran ? Je ne pense pas, il n’en reste pas moins que « Connasse : Princesse des Coeurs » est un divertissement pas honteux,  bien qu’assez fragile dans son rythme et son humour, mais où l’on se vide la tête pendant 1h20 entre amis.

Victor Van De Kadsye

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s