[Série] Parks and Recreation ou la « Positive-Attitude » audiovisuelle

705598-parks_and_recreation_5056431f846b0

Chacun de nous a une série culte, une série que l’on identifie immédiatement par son générique, ses répliques ou ses personnages. « Friends« , « The Big Bang Theory« , « The Office » ou « It’s Always Sunny in Philadelpha« , chacun de ses séries comporte des traits caractéristiques les rendant cultes. Si vous n’avez pas encore trouvé « votre » série culte, peut-être que vous serez convaincus par la mienne : « Parks and Recreation« .

Crée en 2009 et terminée cette année, par Greg Daniels et le regretté Michael Schur, « Parks and Recreation » est une sitcom issu du genre du « mockumentary« , narrant le quotidien du département des parcs et des loisirs dans la ville imaginaire de Pawnee, en Indiana, ainsi que l’ascension politique de la directrice  adjointe de ce département, Leslie Knoepe.

Ne vous faites pas avoir par les six épisodes composant la première saison, trop appuyée sur sa satire politique qu’elle en oublie d’attacher le spectateur à l’univers de la série et ses personnages. En revanche, passée cette première saison, la série change complètement de ton, améliorant ainsi l’écriture de ses personnages, ainsi que l’univers absurde de la série tout en conservant la satire politique, moins cynique qu’à ses débuts.

Et c’est pour cette raison que « Parks and Recreation » est une véritable bouffée d’air frais audiovisuelle. La série est une véritable ode à la positive-attitude, nous incitant toujours à  montrer le meilleur de nous-même afin d’accomplir nos rêves et surmonter nos échecs, rendant le spectateur heureux pour les personnages et lui-même à la fin de chaque épisode.

La bande de Leslie Knoepe, au fil des épisodes, nous apparaît comme une famille, chaque personnage étant culte et immédiatement reconnaissable. Que ce soit la « positive-attitude » de Leslie, les punchlines décapantes du moustachu (et légendaire) Ron Swanson (dont voici une compilation de quelques-unes de ses meilleures répliques), la folie de la famille Saperstein ou les références geeks de Ben, chacun des personnages nous est identifiable et nous attache à la série.

Comme dit plus haut, la satire politique n’est pas épargnée et permet à la série de traiter différents sujets sensibles tels que le racisme, la religion et, surtout, ce qui caractérise la série : Le féminisme. Amy Poehler, avec sa meilleure amie Tina Fey (d’ailleurs, regardez toutes leurs présentations en duo des Golden Globes, c’est à hurler de rire), Lena Dunham et, plus récemment, Amy Schumer, est une véritable figure du « girl-power », montrant à travers son personnage de Leslie Knoepe que rien n’est impossible dans la lutte pour l’égalité des sexes, notamment dans la politique.

Drôle, attachante, visionnaire, « Parks and Recreation » est une série définitivement culte, plus efficace qu’un Prozac, et tellement populaire qu’elle a eu droit à des cameos mythiques tels que Jon Hamn, Jason Schwartzman, Bill Murray ou bien la Première Dame Michelle Obama. Faites l’effort de la première saison, découvrez réellement la série à sa deuxième saison et passez un bon moment de détente !

Victor Van De Kadsye

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s