[Critique] – « Microbe et Gasoil », le « feel-good movie » de Michel Gondry

232542 Inutile de vous présenter Michel Gondry, le collaborateur de Björk, Metronomy ou des Chemical Brothers et réalisateur de films cultes comme Eternal Sunshine of the Spotless Mind ou Soyez Sympa Rembobinez, revient après sa Conversation Animée avec Noam Chomsky avec Microbe & Gasoil, un road-movie attachant et décalé sur fond de chronique adolescente. Les aventures débridées de deux ados un peu à la marge : le petit « Microbe » et l’inventif « Gasoil ». Alors que les grandes vacances approchent, les deux amis n’ont aucune envie de passer deux mois avec leur famille. A l’aide d’un moteur de tondeuse et de planches de bois, ils décident donc de fabriquer leur propre « voiture » et de partir à l’aventure sur les routes de France…

Après l’overdose d’effets spéciaux dans l’adaptation, réussie tout de même, de « L’écume des jours« , Gondry propose un film, ayant une certaine part autobiographique, dans un style plus apaisé dans sa forme mais riche dans ce qu’il raconte. L’inventivité du réalisateur, transmise à ses deux jeunes héros, sert au passage initiatique de ce duo s’envolant dans un road-trip afin de fuir leurs peurs concernant la maladie, la vie familiale, la mort ou le fait d’être différent. Q

Par des répliques cinglantes mais sur un ton bon enfant, on s’attache immédiatement à ces deux jeunes fugueurs, pleines de personnalités et de charisme. Qui n’a pas eu l’envie, après avoir vu le film, de construire le véhicule que les deux ados ont créés ? Leurs histoires universelles, ainsi que le ton décalé du film, permettent de toucher un public aussi jeune qu’adulte. Rappelant le jeu d’acteurs des adolescents dans le récent « Trois Souvenirs de ma Jeunesse » d’Arnaud Desplechin, Ange Dargent et Théophile Baquet renforcent le côté décalé des deux protagonistes.

Si l’on peut regretter une certaine baisse de rythme vers la fin du film, on est ravis de retrouver Michel Gondry au meilleur de sa forme, utilisant à juste dose son inventivité afin de mieux servir ce road-trip décalé qui plaira à tout public.

Victor Van De Kadsye

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s