« Ant-Man » : Un film aussi microscopique que son héros.

Marvel's Ant-Man..Scott Lang/Ant-Man (Paul Rudd)..Photo Credit: Zade Rosenthal..? Marvel 2014

Marvel’s Ant-Man..Scott Lang/Ant-Man (Paul Rudd)..Photo Credit: Zade Rosenthal..? Marvel 2014

Il y a quelques semaines, Marvel à été l’objet de deux articles concernant le manque d’originalité de son univers : L’un visait la lourdeur d’Avengers 2 et l’autre visait la décision de Marvel Studios à renvoyer Edgar Wright du projet « Ant-Man« . Maintenant que le film est sorti, triste est de constater que le Marvel Cinematic Universe s’engouffre de plus en plus dans un vide créatif. Scott Lang, cambrioleur de haut vol, va devoir apprendre à se comporter en héros et aider son mentor, le Dr Hank Pym, à protéger le secret de son spectaculaire costume d’Ant-Man, afin d’affronter une effroyable menace…

L’absence d’Edgar Wright se fait largement ressentir durant ces deux heures de film. On ressent une certaine touche de sa part dans le scénario, complété par les deux vedettes de la comédie américaine Paul Rudd et Adam McKay, mais les scènes s’enchaînent de manière laborieuse et fade, ainsi on a l’impression de voir une démonstration de ce qui aurait pu être la version du réalisateur de Shaun of The Dead.

Toutefois, essayons de voir « Ant-Man » en tant que simple film et non comme le projet avorté d’Edgar Wright : Le résultat est bien pire. Si on avait apporté un minimum de sincérité à la production du film, le film aurait pu être un sympathique blockbuster se regardant agréablement. Mais au lieu de ça, « Ant-Man » offre une réalisation des plus plates, proche d’une série TV, qui nous fait immédiatement sortir du film dès ses premières minutes. Le scénario est des plus conventionnels et reste identique aux précédents longs-métrages de la « Marvel Cinematic Universe« , bien qu’il essaie de se démarquer par un humour ne fonctionnant très peu. La phase 3, débutant avec le prochain « Captain America« , a intérêt à changer la donne puisque voir la même chose encore et encore est vraiment énervante chez Marvel Studios.

Néanmoins, le film apporte une très légère part de sincérité par ses acteurs. Interprétants des personnages sans aucun reliefs dans leurs écritures et, encore une fois, servant juste d’archétypes, ils s’en donnent néanmoins à coeur-joie dans leurs rôles, notamment Paul Rudd, Evangeline Lily et Michael Douglas. En revanche, il aurait été préférable de voir un méchant réussi que voir Corey Stoll voulant faire croire qu’il peut être crédible en méchant.

« Ant-Man » est un film mineur de Marvel Studios ainsi que de cet été peu riche en blockbusters alléchants (reste à voir le prochain Mission Impossible ainsi que Les Quatre Fantastiques), qui est aussitôt oublié dès lors que l’on quitte la salle de cinéma, sauf lorsque l’on se demande ce que le film aurait pu être si il avait été dirigé par Edgar Wright.

Victor Van De Kadsye

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s