[Critique] – « Jamais entre amis », un duo dynamique pour une comédie touchante

SWOP 6-23-14-2.CR2

Ce qu’il faut parfois pour faire un bon film, ce n’est pas de créer quelque chose d’une grande originalité mais d’utiliser correctement les codes du genre et la sympathique comédie de Leslye Headland, « Jamais entre amis » le prouve.

Jake et Lainey ont perdu ensemble leur virginité sur un coup de tête à l’université. Quand ils se recroisent 12 ans plus tard à New York, ils réalisent tous les deux qu’ils sont devenus des champions de l’infidélité. Prêts à tout pour trouver des solutions à leur problème, ils s’engagent dans une relation platonique sans tabous afin de s’entraider dans leur quête du véritable amour.

Ne cherchez rien de nouveau dans cette comédie romantique américaine, vous n’y trouverez que du déjà-vu. Le film utilise les codes de la comédie romantique traditionnelle tout en les modernisant. A coups de références à la « pop-culture » en blaguant sur Wes Anderson ou Aaron Sorkin et de sa bande-originale très indie avec des groupes tels qu’OK Go ou le classique « Modern Love » de David Bowie, le film s’ancre parfaitement à son époque. Mais aussi par sa manière crue de parler librement de sexe, notamment avec une tordante leçon de masturbation par Jason Sudeikis, sans tomber dans la vulgarité la plus basse.

Cette liberté de ton s’accroche, cependant, à un schéma narratif des plus classiques sans pour autant que le film soit désagréable. La sympathie pour les deux personnages principaux, incarnés par Jason Sudeikis et Alison Brie, apparaît immédiatement et nous emporte du début à la fin. Accompagné d’un casting de seconds-rôles exceptionnel, notamment pour les fans de l’excellente série « Parks And Recreation« , les deux acteurs s’en donnent à coeur-joie dans leurs rôles, confirmant encore une fois leurs talents comiques, apportant de nombreuses scènes hilarantes.

« Jamais entre amies » fait parti de ces comédies au goût sympathique, ayant juste le but de nous donner le sourire et de nous toucher, et y arrive à merveille. Porté par les excellents Jason Sudeikis et Alison Brie, ce film touchant est une véritable douceur accessible à touts publics.

Victor Van De Kadsye

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s