[Critique] Un séjour paresseux à « Hôtel Transylvanie 2 »

hotel-transylvania2

Gendy Tartakovsky fait parti de ces personnes qui ont bercés notre enfance. « Samouraï Jack » , »Les Super Nanas » ou « Le Laboratoire de Dexter« , on doit chacun de ces dessins animés cultes grâce à lui. Il est cependant dommage de voir sa carrière se résumer à « Hôtel Transylvanie » et plus précisément à ce second volet paresseux.

L’inventivité du premier volet s’envole pour nous livrer une suite dénuée d’idées et de gags réussies. Parasitée par l’humour d’Adam Sandler et ses copains sous un ton plus enfantin, avec des blagues grasses à base d’urine, le film ravira les plus jeunes des spectateurs mais provoquera l’indifférence chez un public plus adulte.

Ce second opus prouve encore une fois le talent de l’animation de Tartakovsky. On retrouve le dynamisme de ses anciens cartoons, ce qui rend le visionnage pas si désagréable que ça. Il est cependant dommage de voir autant de talent visuel au service d’un scénario redondant qui parvient en aucun cas à nous captiver. On sait éperdument ce qui va arriver et on souffle rapidement devant une histoire qui traîne en longueur.

Peu attachant et produit de manière superficiel, « Hôtel Transylvanie 2 » est une suite décevante qui ravira les petits pour son humour mais pas sûr qu’il en soit autant pour un public adulte.

Victor Van De Kadsye

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s