[Critique] – « Pattaya » : Un film osé mais raté.

 

A l’heure où les comédies françaises paraissent conventionnelles et retenues dans leur humour, Franck Gastambide apporte un vent de fraîcheur dans ce paysage avec cette comédie trash aux airs de Very Bad Trip. Un vent de fraîcheur raté, cependant, en raison de son ennui et de sa lourdeur constante.

Franky et Krimo rêvent de quitter la grisaille de leur quartier pour partir en voyage dans la célèbre et sulfureuse station balnéaire thaïlandaise de PATTAYA. Pour pouvoir s’y rendre à moindre coût, les deux amis ont la folle idée d’inscrire à son insu le nain de leur quartier au championnat du monde de Boxe Thaï des Nains. Mais ce qui devait être pour eux des vacances de rêves va se transformer en l’aventure la plus dingue et périlleuse de leurs vies.

Sur le papier, Pattaya annonçait une aventure délirante d’une bande de potes rappelant certains succès de la comédie américaine, et c’est effectivement le cas. Le film surprend pour sa manière d’aller aussi loin dans son humour et son histoire. Frank Gastambide s’autorise touts les excès et n’a peur de rien. Mais oser un humour osé ne garantit pas une comédie réussie, Pattaya s’inscrit dans cette règle en nous offrant 1h40 d’ennui par ses blagues graveleuses et son scénario paresseux.

Les gags s’enchaînent sans provoquer le moindre rire, à force d’un humour surenchérissant les clichés d’un gout des plus douteux. Tout le monde en prend pour son grade dans les moqueries les plus simples. Le film part dans touts les sens, donnant l’impression de voir un sketch d’1h40 par l’équipe de « Touche pas à mon poste ». Si vous n’êtes pas adeptes de ce genre de délire, passez votre chemin.

Les comédiens s’en donnent à coeur-joie, que ce soit le trio d’acteurs principaux ou la flopée de caméos, confirmant la volonté de faire un film de potes. Il est dommage que ce délire ne soit partagé qu’entre eux et pas avec son public.

Si vous laissez votre cerveau de coté pendant 1h40, vous serez peut-être conquis par ce voyage en Thaïlande mais inutile de vous déplacer si vous n’y parvenez pas. Pattaya est un délire entre potes plus inspiré par ses gags que par son scénario, manquant fortement de structure.

Victor Van De Kadsye

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s