[Critique] – « Captain America – Civil War »

3026320-landscape-1448443014-movies-captain-america-civil-war-trailer-action.jpg

Le Marvel Cinematic Universe commence sa troisième phase avec les nouvelles aventures des « Avengers », divisés plus que jamais sur leurs manières d’agir au point de ravager un aéroport entier pour se battre. Encore une fois, Marvel Studios échoue à proposer du cinéma et nous propose encore une fois un long épisode de série TV durant deux heures et ving-sept minutes.

Steve Rogers est désormais à la tête des Avengers, dont la mission est de protéger l’humanité. À la suite d’une de leurs interventions qui a causé d’importants dégâts collatéraux, le gouvernement décide de mettre en place un organisme de commandement et de supervision. 
Cette nouvelle donne provoque une scission au sein de l’équipe : Steve Rogers reste attaché à sa liberté de s’engager sans ingérence gouvernementale, tandis que d’autres se rangent derrière Tony Stark, qui contre toute attente, décide de se soumettre au gouvernement…

Encore une fois, chez les studios dirigés par Kevin Feige, l’audace semble être absent du vocabulaire des producteurs car ce troisième opus des aventures du Captain America n’offre rien de particulièrement nouveau dans le paysage super-héroïque. Un ton se voulant plus sombre que les précédents films du M.C.U, où le combat se situe plus à l’intérieur du groupe qu’à l’encontre d’un ennemi, mais utilisé à mauvais escient pour des raisons superficielles n’allant jamais loin.

La raison de ce conflit, la méthode de jugement et d’action selon deux pôles différents, intéressante au préalable ne devient plus qu’un simple prétexte pour offrir des scènes de combats sans spectacle, un twist final aussi ahurissant de bêtise et d’inutilité que la résolution du combat entre Batman et Superman par Zack Snyder et un film dont l’unique enjeu dramatique est de voir une bromance tendue entre deux héros. C’est simple : « Civil War » raconte juste comment Iron Man et Captain America se séparent sans que cela bouleverse réellement le M.C.U.

Le problème est donc qu’une nouvelle fois, le film explore en filigrane les thématiques intéressantes du genre du super-héros pour n’en obtenir que les couches superficielles comme résultat. Les scènes se succèdent et donnent l’impression de suivre une mauvaise série TV, par ses alternances perpétuels entre la multitude des personnages sans que cela contribue au récit et en raison de sa réalisation catastrophique des frères Russo pour les scènes d’actions, filmés à la shaky-cam rendant le tout invisible illisible.

Dommage aussi que le film soit sorti peu de temps après le dernier Superman puisque les deux films se ressemblent trait pour trait. Moins confus que le film de Snyder, certes, mais reprenant les mêmes motifs de conflits, les mêmes scènes (on a aussi droit à une scène d’attentat lors d’un événement diplomatique) et un antagoniste aussi inexistant que cliché.

Civil War ne propose rien de nouveau dans le cinéma des studios Marvel, confirmant son statut de série TV diffusé au cinéma et s’engouffre encore une fois dans les méandres de l’ennui.

Victor Van De Kadsye

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s