[Critique] – « Maggie a un plan » – Rebecca Miller

521939.jpg

Toujours fidèle à son rôle et pour le plus grand plaisir de ses adorateurs, la pétillante Greta Gerwig est de retour, échappé un instant de la caméra de Noah Baumbach pour celle de Rebecca Miller,  dans une nouvelle comédie charmante se déroulant à New-York, « Maggie a un plan » où elle forme un trio exceptionnel avec Ethan Hawke et .Julianne Moore.

Après les errances de jeunesse chez Baumbach (« Greenberg« , « Frances Ha » et « Mistress America« ), l’éternel personnage de new-yorkaise branchée interprété par Gerwig semble avoir mûri tout en conservant sa spontanéité et sa capitale sympathie. Un emploi stable, une débordante joie de vivre, la seule chose qui lui manque pour enterrer pour de bon sa crise de passage à l’âge adulte serait le passage à la maternité. C’est alors que le hasard fait les choses et lui fasse rencontrer Ethan Hawke, dans un rôle rappelant celui de Jeese dans la trilogie du « Before » de Richard Linklater.

Gerwig paraît donc dans un registre plus apaisé, à l’image de son film, mais ne cesse de crever l’écran dès lors qu’elle apparaît devant la caméra. Le nouveau film de Rebecca Miller séduit dans cette éternelle ambiance new-yorkaise, où la musique jazzy retentit et où les scènes de conversations sont légions, mais aussi dans les différentes tournures que le film prend. Entre triangle amoureux et chronique d’une jeune new-yorkaise, des moments de pure comédie contrebalancés par des scènes au registre plus dramatique, le film part là où on ne l’attend jamais sous ses airs de comédie indépendante formaté « Sundance ».

Outre le charme de Greta Gerwig, impossible de ne pas mentionner le reste de ce casting deluxe, irrésistible pour tout fan de comédie américaine. Ethan Hawke et Julianne Moore excellent en jouant ce couple électrique et le couple échappé du Saturday Night Live, Maya Rudolph et Bill Hader, provoque immédiatement le rire.

Le plan de Rebecca Miller pour nous faire passer un bon moment est réussi, avec cette sensation de voyager à New-York le temps d’une séance en compagnie d’une héroïne extravagante.

Victor Van De Kadsye

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s