[Critique] – « S.O.S Fantômes » : Chasseuses de fantômes et de rires.

ghostbusters 2016

Dès l’annonce du projet, une longue (et pénible) attente s’installa pour ce nouveau film issu de la franchise « Ghostbusters« . Depuis que le casting féminin et la caméra de Paul Feig furent annoncés pour relancer la licence, la communauté masculiniste ne supportait pas de voir son enfance être ruinée à grand coups de féminisme et de diversité, et ne pouvait pas s’empêcher de cracher sa bile sur les réseaux sociaux. « S.O.S Fantômes » sort donc sur nos écrans cette semaine et risque de fermer le clapet à cette foule déchaînée et gênante.

Pour ce reboot entièrement modernisé, quittant le New-York des années 80 pour la version « hype » des années 2010, Paul Feig a su intégralement transposé l’univers de la franchise dans l’humour moderne de la comédie américaine post-Apatow. On sent que l’humour improvisé était de rigueur lors du tournage pour nous offrir des blagues faisant généralement mouche tout le long, entre l’humour slapstick entre les quatre co-équipières et la crétinerie de Chris Hemsworth, contribuant à un agréable moment sans prétentions.

Car au même titre que les débuts de la licence par Ivan Reitman, ce nouveau « S.O.S Fantômes » n’offre rien de plus que des situations cocasses entre stars du Saturday Night Live sur fond de mystères paranormaux. Peu de surprises quant au déroulement de l’intrigue, réservés à l’humour et aux caméos, mais un divertissement efficace régale tout public, que ce soit les fans de la première heure et les néophytes plus jeunes, pour lesquels s’ajoute un atout remarquable : Son casting féminin.

Un parti-pris guère surprenant de la part de Paul Feig, déjà connu pour l’excellent « Mes Meilleures Amies » (où les talents de Wiig et McCarthy explosaient auprès du public international) et compte-tenu de la popularité du quatuor au SNL, mais il était grand temps pour un jeune public découvrant le cinéma et ses blockbusters de voir une comédie d’action menée par des héroïnes iconiques. L’équipe s’en donne à coeur joie pour chasser des fantômes et croire en ce qu’ils font, donnant lieux à des moments de comédies et d’actions forts réussis. Inutile de redire du bien de Wiig et McCarthy, mais les révélations du film sont Kate McKinnon et Leslie Jones, dont le talent n’était plus à prouver outre-Atlantique mais qui risque de devenir de véritables stars dans le monde entier tant elles parviennent à voler la vedette dans de nombreuses scènes.

Ne vous attendez pas à une véritable révolution dans le blockbuster mais foncez voir ce renouveau d’une franchise, pouvant redevenir à nouveau culte pour la jeune génération, qui vous procurera rires et frissons comme en 1984.

Victor Van De Kadsye

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s