« Brice 3 » : On ne vit qu’une fois : Le film.

BRICE 3 PHOTO4.JPG

Absolument tout dans le projet « Brice 3 » avait de quoi faire peur : Le retour à la réalisation de James Huth (Ne jamais oublier la catastrophe « Hellphone« , jamais…) et voir Dujardin retomber dans les rôles qui ont fait son succès avait de quoi faire rebuter. N’oublions pas qu’on a vu les résultats des franchises comiques françaises ressorties une dizaine d’années plus tard en 2016. Soudain, les cinq premières minutes défilent devant nos yeux et la magie opère immédiatement. Préparez-vous, aujourd’hui, beaucoup de bien sera dit sur cette nouvelle aventure du surfer le plus idiot de Nice.

Brice est de retour. Le monde a changé, mais pas lui. Quand son meilleur ami, Marius, l’appelle à l’aide, il part dans une grande aventure à l’autre bout du monde… Les voyages forment la « jaunesse » mais restera-t-il le roi de la casse ?

James Huth a compris une chose dans la manière de reprendre son personnage : Prendre une nouvelle méthode d’écriture pour alimenter le comique de ses personnages, revenus ici sous une forme complètement surréaliste. Surfant sur la vague de l’humour surréaliste, il est très étonnant de voir le film faire son ascension vers une connerie de plus en plus démesurée et assumée, à des milliers de kilomètres d’un premier volet riche en conneries mais beaucoup plus sage dans sa forme.

On rigole, on rigole beaucoup voire énormément devant ce come-back fracassant. Bien évidemment, certaines vannes ne fonctionnent pas ou usent à force de répétition (les fausses pubs notamment), mais on a un plaisir fou de suivre les nouvelles aventures de Brice. Beaucoup de plaisir à revoir Dujardin, très en forme pour jouer les éternels ados, ainsi que Clovis Cornillac  et Bruno Salomone aux interprétations très improbables (dont je soupçonne pour Salomone, un énorme hommage au gentil Biff Tannen de « Retour vers le futur« .) 

Un petit coup de mou en milieu de film, il y en a un. Quelques blagues ne passant pas, aussi. Mais il est impossible de bouder son plaisir devant une comédie française grand public n’hésitant pas à prendre plusieurs excès comiques pour créer un univers riche d’absurdités.

Après « La Loi de la Jungle » d’Antonin Peretjakto en Juin dernier, « Brice 3 » est un retour en force de la comédie absurde et populaire en France. Embarquez vos amis ou votre famille et soyez prêts à embarquer pour 1h30 de conneries follement réjouissantes.

Victor Van De Kadsye

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s