[Cannes 2017] : Jour 7 – Retour vers le passé.

Les Festivaliers voyagent au 19ème siècle aujourd’hui. Sofia Coppola et Jacques Doillon font leur retour derrière la caméra en parlant art et féminisme.

Les Proies : Photo Colin Farrell, Kirsten Dunst

Les Proies de Sofia Coppola

  • De quoi ça parle ? En pleine guerre de Sécession, un soldat blessé sème le trouble dans un pensionnat de jeunes filles.
  • Pourquoi pourrait-il remporter la Palme ? Une relecture féministe d’un film de Don Siegel : Avec ce nouveau projet de Coppola, on peut s’attendre à tout même à ce qu’Almodovar lui remettre la prestigieuse Palme.

    Rodin : Photo Vincent Lindon

Rodin de Jacques Doillon

  • De quoi ça parle ? Le processus de création chez Auguste Rodin, partagé entre l’amour de l’art et l’amour de l’humain.
  • Pourquoi pourrait-il remporter la Palme ? Le portrait d’un artiste d’une grande renommé est un sujet pouvant facilement intéresser les Festivaliers et le Jury, sauf s’il tombe dans le registre pompeux du biopic. Donc à voir…

 

Victor Van De Kadsye

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s