« Tu ne tueras point » : L’instinct de sauvetage.

hacksaw-ridge-screen2

Un retour en grâce hollywoodien qui fait plaisir, voici ce qu’est en premier lieu « Tu ne tueras point« , nouveau long-métrage du réalisateur/acteur Mel Gibson. Après une traversée du déserte éprouvante, Gibson est de retour pour un film de guerre risquant de faire date dans le genre : « Tu ne tueras point« , véritable film humaniste ancrée dans l’ultra-violence de la guerre.

Lire la suite

[Posons nous les vraies questions] – « Showgirls » mérite-t-il son statut de « navet » ?

showgirls-1024x679

La ressortie événementielle de ce mois de Septembre est celle d’un film dont la controverse n’a d’égale que celle de son réalisateur : « Showgirls » de Paul Verhoeven. Quand l’un des rois de la provocation cinématographique nous dévoile les dessous scabreux de Las Vegas, cela attire forcément les foudres des critiques et du public. L’objet de cette article est donc de savoir si un film aussi polémique méritait réellement une telle haine à sa sortie en 1995.

Lire la suite

[Critique] – « War Dogs » : Une satire factice sur la vente d’armes.

war-dogs

La nouvelle mode des comédies américaines semblerait être celle de traiter des sujets socio-économiques sensibles sous forme quasi-documentaire avec un casting prestigieux et un soupçon d’humour. Martin Scorsese avait mit la raclée à tout le monde avec son culte « Loup de Wall Street« , Adam McKay avait poussé la barre très haute dans « The Big Short » l’an passé, c’est au tour maintenant de Todd Phillips que l’on avait quitté il y a trois ans après le ratage « Very Bad Trip 3 » pour parler de la vente d’armes de guerres dans « War Dogs« . Hélas, il n’est pas sûr que le film soit aussi sulfureux que son sujet…

Lire la suite

« Demolition » : Jake Gyllenhall touchant en « Demolition Man »

image

On l’avait quitté sous le douce mélodie d’El Condor Pasa l’année dernière dans « Wild« , le réalisateur québecquois Jean-Marc Vallée est de retour pour un nouveau portrait de personnage brisé : Cette fois-ci, le metteur-en-scène collabore avec Jake Gyllenhaal pour « Demolition », comédie dramatique touchant sur le deuil.

Lire la suite

[Critique] « Avé César » : Une usine à rêve

Hail-Caesar-clooney

Les frères Coen ont parmi les leitmotivs de leur cinéma, deux thèmes qui reviennent constamment, les mythes de l’Amérique et une passion ardente pour le cinéma. Mais pour ce dernier, bien qu’ils rendent hommage à des genres comme le Western ou le film noir, lorsqu’ils décident de parler de l’industrie cinématographique, ce n’est pas en bien, comme le prouve Barton Fink. Ce dernier est une critique acerbe des productions ou l’on embauchait des scénaristes provenant du théâtre, ayant donc une vision artistique, pour au final les cantonner à écrire des films sans âme voguant sur la vague du moment. Mais également d’autres sujets que l’on découvre après de nombreux visionnages, prouvant que le film est une œuvre complexe aux multiples sens de lectures. Mais il n’est pas question ici de Barton Fink mais bien de leur nouveau film, le brillant Ave Cesar, beaucoup plus critique sur l’industrie qu’il n’y parait.

Lire la suite

« X-Men », « Captain America », « Jason Bourne », etc… : L’avalanche de spots du Superbowl 2016.

 

independence-day-2-resurgence-un-trailer

Pour les cinéphiles, le Superbowl n’est pas seulement un moment de détente devant une finale de football américain, c’est aussi ce plaisir à découvrir des nouvelles bandes-annonces pour les prochains blockbusters à venir sur nos écrans. Entre le retour de Bill Pullman en président des Etats-Unis combattant les extra-terrestres ou bien les nouvelles aventures de Jason Bourne, les amateurs de grands spectacles seront servis.

Lire la suite

Anomalisa : Charlie Kaufman, master of puppets

1401x788-079-ANOMALISA-011R

En voyage le temps d’un devoir professionnel, une célébrité tente de combattre sa solitude en rencontrant une jeune fille à la fois timide et rayonnante. Ceci n’est pas le scénario de Lost In Translation mais celui de son pendant animé, Anomalisa, un film déconcertant sur toutes ces formes mais qui est un véritable coup de coeur signé Charlie Kaufman.

Lire la suite

« Mistress America » : La nouvelle douceur new-yorkaise de Noah Baumbach

1401x788-000051.5992.MistressAmerica_still1_GretaGerwig_LolaKirke__bySamLevy_2014-12-04_09-41-09AM

 

Après le virage cynique de « While we’re young » et sa jeunesse arrogante, le metteur-en-scène Noah Baumbach revient plus en forme que jamais avec les tribulations de deux jeunes femmes dans les rues de New-York. Co-écrit avec l’actrice principale Greta Gerwing, le réalisateur livre une comédie détonante et réussie avec « Mistress America« . Lire la suite