« Les Proies » : Lost in Secession.

the-beguiled-movie-image-sofia-coppola-7.png

On l’avait quitté quatre ans après les cambriolages nocturnes d’adolescents en quête de célébrité, Sofia Coppola revient plus féroce que jamais en sortant de sa zone de confort : Ici, elle s’attaque à un remake d’un film de Don Siegel en y apportant la personnalité si douce-amère de son cinéma et un conflit des genres aussi savoureux qu’une part de tarte aux pommes. Comme un mélange entre la reconstitution historique de Marie-Antoinette et les désirs de Virgin Suicides. Lire la suite

« Le Jour d’Après » : Un film-catastrophe sentimental.

465334.jpg

Non, cet article ne sera pas consacré au film de Roland Emerich du même nom. Mais si ! Celui où Denis Quaid et Jake Gyllenhall qui affrontent l’ère glacière… Il s’attardera plutôt au projet plus intimiste du réalisateur Hong Sangsoo, projeté à Cannes en Compétition Officielle, où le spectateur sera à rude épreuve dans ce tourbillon d’émotions. Lire la suite

[Cannes 2017] – Jour 5 : On sort les confettis pour Michael Haneke et Yorgos Lanthimos.

Résultat de recherche d'images pour "killing of sacred deer"

Sortez vos confettis et vos chapeaux de fêtards, la Croisette s’ambiance aujourd’hui avec le grand retour de Michael Haneke et son « Happy End » qui semble bien ironique. Deux ans après son magnifique « The Lobster », Yorgos Lanthimos débarque à nouveau au Festival avec un film au script le plus nauséabond selon son acteur principal Colin Farrel. Ambiance fêtarde à la Croisette donc. Lire la suite