[Critique] – Black Panther – Ryan Coogler

13087407lpw-13087611-article-jpg_4958838.jpg

Avant le grand événement que sera Avengers Infinity War, plongeons-nous dans Black Panther réalisé par Ryan Coogler, personnage trop brièvement abordé dans Captain America Civil War. Avec Black Panther, les studios Marvel nous présente un nouveau héros, roi et guerrier de son univers. Un univers dont la nouvelle merveille est le Wakanda, un pays Africain qui comme son super-héros, regorge de très bonnes ressources.
Lire la suite

Publicités

[Critique] – Le Remède Mortel : Une conclusion divertissante.

4292898.jpg

La trilogie de L’Épreuve, commencée avec Le Labyrinthe en 2014 se termine cette semaine avec Le Remède Mortel, toujours réalisé par Wes Ball. Dans la lignée de toute ces adaptations de trilogies dystopiques que sont Hunger Games et Divergente, L’Épreuve a vraiment su s’écarter des codes de ce genre de films dont les cibles sont clairement les adolescents. Lire la suite

[Critique] – Justice League – Zack Snyder

5343617.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Il y a des catastrophes que l’on ne peut prévoir. Et Justice League en est une grosse car non seulement il répond à nos pires craintes, mais il s’avère être encore plus mauvais. Les Avengers sauce Warner/DC Comics souffrent bien évidemment de tout les problèmes que l’on craignait voir, mais de nouveaux viennent s’ajouter au catalogue de tout ce qui ne va pas dans le DC Extended Universe. Lire la suite

[Critique] – « Thor – Ragnarok » de Taika Waititi.

520132.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

De tout les super-héros du MCU, Thor est sans doute celui que le public apprécie (et connaît) le moins. Ce dieu nordique est aussi difficile à aborder dans la mesure… où c’est un dieu, un être supérieur en tout point aux autres, dans un univers aussi humain que Marvel. Les films sur Thor comptent parmi les moins bons de la filmographie du MCU, ils sont trop transparents, pas assez ouverts et manquent cruellement d’enjeux. Après Kenneth Branagh et Alan Taylor, Taika Waititi mélange mythologie nordique et ambiance décalé et kitsch pour un résultat super bon et rafraîchissant. Lire la suite

[Critique] – « Kingsman : Le Cercle d’or » de Matthew Vaughn.

2198456.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Matthew Vaughn est un réalisateur anglais qui n’a rien à envier à Guy Ritchie ou Edgar Wright. Adaptant majoritairement des comics (Hormis ses deux premiers films, Layer Cake et Stardust), son style esthétique, son style de cadrage et ses scènes d’actions en font un des réalisateurs de blockbusters les plus talentueux du moment. Cette année, Matthew Vaughn relève un nouveau défi : réaliser une suite à Kingsman, sa première suite. Il a en effet laissé la suite de X-men Le Commencement à Bryan Singer, et la suite de Kick-Ass à Jeff Wadlow. Kingsman 2 : Le Cercle d’or, la suite de l’excellent Kingsman : Services Secrets est donc sa première suite. On comprend maintenant pourquoi il ne veut pas faire de suite. Lire la suite

Ça : Horreur ou fantastique ?

Ca.jpg

Le clown qui terrorise les enfants de la ville de Derry débarque enfin sur les écrans. Après un téléfilm de Tommy Lee Wallace, qui a très mal vieilli, le best-seller de Stephen King gagne enfin son adaptation au cinéma. L’année où l’auteur est le plus productif, entre La Tour Sombre et les séries The Mist et Mr Mercedes. Ça entre dans le panthéon des meilleures adaptations de Stephen King au coté de La Ligne Verte de Frank Darabont et de Christine de John Carpenter. Pourtant, quand on voit le film, on ne peut s’empêcher de se demander si le travail de Andy Muschietti est réussi. La réponse est oui, mais pas dans le domaine prévu. Lire la suite

The Wall/Barry Seal : American Traffic : Critique de deux films de Doug Liman

Doug Liman est le réalisateur du film d’espionnage La Mémoire dans la Peau, de la comédie d’action Mr and Mrs Smith et des films de Science-Fiction Jumper et Edge of Tomorrow. Autant dire que c’est un réalisateur caméléon surtout attiré par des héros victimes de leurs choix. Il est difficile de vraiment déterminer le style de réalisation de Doug Liman mais avec sa filmographie, on arrive à cerner quelques points. Lire la suite