[Critique] – « Budapest » de Xavier Gens

Il y avait de quoi être effrayé sur le papier : Une énième comédie populaire française à grand budget où une bande de potes masculins compte faire les 400 Coups dans un pays étranger. La peur de retrouver une compilation des pires blagues discriminantes était bien là et si Xavier Gens commence son film de la sorte, c’est pour mieux nous surprendre avec une comédie assez amère sur l’adulescence. Lire la suite

Publicités

[Critique] – « Tout le monde debout » de Franck Dubosc

Sur le papier, il y avait de quoi être effrayé : Un film sur le handicap réalisé par Franck Dubosc, humoriste sympathique mais dont on avait encore en tête la séquence de mauvais goût de la « jambe de bois » dans Camping 3. Et pourtant, Tout le monde debout prouve qu’il ne faut jamais partir défaitiste car il se révèle être d’une justesse assez irrésistible. Lire la suite

[Critique] – « Tout l’argent du monde » – Ridley Scott

1546526.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Deuxième film de l’année pour Ridley Scott dans sa cadence de tournage infernale contemporaine. Si son apport dans l’histoire du cinéma n’est plus à présenter, il se comporte toujours comme un jeune réalisateur qui a encore tout à prouver, ce qui fait de lui, encore et toujours, un des cinéastes les plus fascinants du cinéma contemporain (et ce n’est pas le déchaînement de passions qu’il entraîne à chaque sortie qui me contredira). Inutile d’y revenir outre-mesure, All the Money in the World a déjà bien fait parler de lui ces derniers mois… Qu’en est-il du film ? Lire la suite

Le Top Brouillons 2017.

L'année 2017.jpg

2017 a été une année stimulante pour le cinéma. Que ce soit dans son industrie ou dans les images qu’il nous a offert, impossible de passer à côté des phénomènes et débats produits tout au long de cette année conclue en fin de semaine. Il est temps pour les Brouillons de vous offrir le Top des Brouillons 2017. Après le Homard cuit à point de Yorgos Lanthimos en 2015 et les étincelantes farces d’un père à sa fille dans Toni Erdmann l’an passé, quel film aura su rassembler les rédacteurs des Brouillons ? Réponse dans quelques lignes… Lire la suite

[Critique] – « Momo » – Sébastien Thiery et Vincent Lobelle.

Momo : Photo Catherine Frot, Christian Clavier

Le Christian Clavier movie est un genre qui ne se repose pas n’ayant pas oublié de nous offrir une dernière comédie gênante. Après Christian Clavier et la communauté Rom, Christian Clavier et la transsexualité, voici Christian Clavier et l’handicap. Oui, oui… Et croyez-nous, cette aventure est aussi inconfortable que mémorable. Lire la suite